Détecteurs de fumée: les conditions d’installation précisées officiellement

Détecteurs de fumée: les conditions d’installation précisées officiellement

– Les foyers français doivent être obligatoirement équipés d’un détecteur de fumée d’ici le 8 mars 2015. Leurs conditions d’installation viennent d’être précisées dans un arrêté publié ce jeudi 14 mars. Au moins un appareil normalisé doit ainsi prendre place dans les parties privatives de chaque logement.

Les détecteurs de fumée doivent être fixés au plafond, de préférence dans les couloirs et les dégagements desservant les chambres. Autre précaution à prendre : éloigner l’appareil des sources de vapeur, provenant par exemple de la salle de bains ou de la cuisine.

Dans un communiqué, le ministère du Logement précise qu’il est interdit d’installer des détecteurs de fumée dans les parties communes des immeubles collectifs.

En France, un incendie se déclare toutes les deux minutes et tue 600 à 800 personnes par an.

 

 

La Législation sur les détecteurs de fumée

242La législation française

Loi Morange et Meslot

En 2005, une succession d’incendies dramatiques ayant provoqué le décès de 30 personnes ont motivé l’adoption d’une loi visant à rendre obligatoire l’installation de détecteurs de fumée (seules les parties privatives des logements sont concernées). Ainsi, les députés M. Morange et M. Meslot ont déposé un projet de loi. Ce texte, adopté le 13 octobre 2005, est entré en vigueur le 10 mars 2010. Le décret d’application a été publié au Journal Officiel le 11 janvier 2011. Les français ont jusqu’en mars 2015 pour s’équiper d’au moins un détecteur de fumée.

Réglementation thermique en France

La réglementation thermique française a pour but de fixer une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage1. Elle est définie actuellement par la réglementation thermique 2012 (RT 2012), qui a succédé aux réglementation thermique 2005 (RT 2005) et réglementation thermique 2000 (RT 2000).

Réglementation thermique en France